top of page
Rechercher

Lancement réussi de la WCED à Genève

Le Congrès mondial sur les disparitions forcées 2025 s'est ouvert avec succès le 27 mars à Genève lors d'un événement très suivi organisé par les États du noyau CEDI : Argentine, France, Maroc et Samoa.

 

Le Congrès mondial aura lieu du 14 au 16 janvier 2025 à Genève, en Suisse.

 

Le CEDI encourage tous les acteurs à préparer le Congrès mondial et à participer aux consultations préalables au Congrès, en réfléchissant à la contribution qu'ils peuvent apporter à notre objectif : faire de la Convention universelle et des disparitions forcées une pratique du passé.





Les panélistes comprennent :

  • SEM Carlos Foradori, Ambassadeur, Représentant Permanent de l'Argentine, qui a rappelé le fort engagement de son pays dans la lutte contre les disparitions forcées.

  • Monsieur . Cherno Marenah , Représentant permanent adjoint de la Gambie, qui a partagé l'expérience de son pays en matière de ratification et de mise en œuvre de la Convention.

  • Pr Emmanuel Decaux , président du CEDI, ancien membre et président du Comité des Nations Unies sur les disparitions forcées, qui a présenté l'histoire et la valeur de la Convention

  • Dr Claire Callejon , Directrice du CEDI, qui a présenté la CMED ( lire l'adresse complète )

  • Aua Baldé , Présidente-Rapporteuse du Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou involontaires, qui a présenté les travaux du WGEID et expliqué l'importance de la ratification universelle de la Convention pour éradiquer cette abominable pratique.

  • SEM Jérôme Bonnafont , Ambassadeur, Représentant Permanent de la France, qui a rappelé dans ses remarques finales que les disparitions forcées sont une question universelle et que la ratification universelle de la Convention relève de « l'autoimmunité » car on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, mais aussi avec la protection du monde.


 

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page